PokerStars.ch en Suisse - exclusivement sous concession de Casino Davos AG.

Brand icon poker

Jeu responsable

Le jeu chez les mineurs

Si vous avez des enfants ou des adolescents au sein de votre foyer, veillez tout particulièrement à sécuriser votre ordinateur et vos appareils mobiles.

  • Sur tous les ordinateurs utilisant le système Windows, il est possible d’inclure un mot de passe que vous devrez saisir pour y accéder. Vous pouvez également configurer un code secret sur vos appareils mobiles pour permettre leur déverrouillage. En général, ce système fonctionne bien et c’est d’autant plus important lorsque des enfants ou des adolescents vivent à votre domicile. En outre, faites en sorte que votre nom d’utilisateur et votre mot de passe restent confidentiels. Vous pouvez configurer le logiciel de façon à ce qu’il vous redemande de saisir votre mot de passe à chaque connexion. Si vous êtes inquiet qu’un tiers puisse accéder à votre compte de poker, vous devez empêcher le logiciel de se souvenir de votre mot de passe.
  • Si vous apprenez qu’un mineur utilise notre plateforme, faites-le nous savoir immédiatement. Contactez simplement le support et nous nous en occuperons rapidement. Dans un premier temps, nous mènerons une enquête et si les résultats sont probants, nous bloquerons le compte du joueur et exigerons son identification. Nous prenons ces signalements très au sérieux.
  • Agissez en parent responsable. Il y a de nombreuses façons de l’être, mais la meilleure est encore de garder les yeux ouverts et d’être attentif. Si vous entendez vos enfants discuter de comptes de jeu en ligne, de dépôts et de retraits, commencez à leur poser quelques questions. Si vous voyez le logiciel sur l’ordinateur de votre enfant, désinstallez le programme et posez-lui de plus amples questions. Être responsable est le meilleur moyen d'éviter que des mineurs puissent accéder à des jeux d'argent.
  • Si vous souhaitez en savoir plus sur la vérification de l'âge, rendez-vous sur la page web de Casino777 dédiée au jeu responsable, ici.

Auto-exclusion

Si vous soupçonnez les jeux d’exercer une influence néfaste sur votre vie au lieu de rester une simple forme de divertissement, sachez que nous ferons de notre mieux pour vous aider. En premier lieu, nous vous invitons à vous poser les questions suivantes :

1. Avez-vous déjà pris du temps sur vos obligations quotidiennes les plus importantes pour jouer ?
2. Le jeu vous a-t-il amené à négliger votre propre bien-être ou celui de votre famille ?
3. Vous est-il déjà arrivé de vendre quelque chose ou d’emprunter de l’argent pour financer votre jeu ?
4. Avez-vous déjà joué jusqu’à ce que vos derniers deniers se soient volatilisés ?
5. Avez-vous déjà joué plus longtemps que prévu ?
6. Avez-vous déjà envisagé de vous faire du mal ou de vous suicider à cause du jeu ?

Si vous avez répondu « Oui » à plusieurs de ces questions, veuillez consulter la page web de Casino777 dédiée au jeu responsable ici.

Vous avez également la possibilité de vous exclure volontairement des jeux pour des durées variables. Pour plus d’informations, rendez vous sur cette page

Auto-exclusion de tous les casinos de Suisse

Une auto-exclusion volontaire est un moyen efficace de vous protéger si vous constatez que vous jouez au-delà de vos moyens.

Deux possibilités s’offrent à vous :

Sur place :
Vous pouvez formuler votre demande d’interdiction volontaire en personne au casino. Il vous suffit de vous munir d’une pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire). En arrivant au casino, demandez à parler à un responsable. Vous serez informé des conditions de levée de l’interdiction et de la possibilité de consulter des spécialistes externes.

Par courrier/e-mail :
Vous pouvez également télécharger le formulaire d’interdiction volontaire en cliquant ici. Veuillez remplir le formulaire et nous le renvoyer en y joignant une copie de votre pièce d’identité (carte d’identité, passeport ou permis de conduire), par courrier ou par e-mail. Le formulaire n’est valide que si votre signature y est apposée.

Zone d’application de l’interdiction de jeu
Le casino saisit les interdictions de jeu dans un registre électronique et transmet l’identité des personnes interdites aux autres casinos de Suisse. Un joueur bloqué n’aura plus accès aux casinos suisses.

Notre support sera ravi de vous aider à répondre aux questions concernant la dépendance au jeu et les suspensions de jeu par chat ou par e-mail.

Ce que vous pouvez faire pour vous aider

Identifier et réduire les risques

Si vous décidez de jouer en ligne, certaines règles peuvent rendre votre expérience de jeu plus agréable et réduire le risque de problèmes :

  1. Jouez pour vous amuser et non dans le but de gagner de l’argent.
  2. Jouez avec l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre. N'utilisez jamais l'argent dont vous avez besoin pour les choses importantes, comme la nourriture, le loyer, les factures ou les études.
  3. Fixez-vous des limites de dépôt et veillez à ne jamais déposer plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.
  4. Ne cherchez jamais à récupérer vos pertes. Si vous perdez de l’argent, ne jouez pas de mises plus élevées pour essayer de récupérer vos pertes.
  5. Ne jouez pas lorsque vous êtes énervé, fatigué ou déprimé. Il est difficile de prendre les bonnes décisions lorsqu’on ne se sent pas bien.
  6. Trouvez un juste équilibre entre le jeu et d’autres activités. Trouvez d’autres formes de loisirs pour éviter que le jeu ne prenne trop de place dans votre vie.

Certains facteurs de risques peuvent contribuer au développement de problèmes de jeu et rendre difficile l’arrêt des jeux d'argent. Les joueurs peuvent être plus vulnérables dans les cas suivants :

  • s’ils peuvent accéder facilement à leur forme de jeu préférée ;
  • s’ils entretiennent des croyances erronées sur les probabilités de gain (voir « Mythes communs sur le jeu compulsif » ci-dessous) ;
  • s’ils ne prennent pas de précautions pour surveiller leurs gains et pertes aux jeux ;
  • s’ils empochent un gros gain assez rapidement (ce qui leur donne l’illusion qu’ils vont gagner de nouveau) ;
  • s’ils ont récemment perdu ou vécu un changement dans leur vie personnelle, comme un divorce, un licenciement, la prise de leur retraite ou la mort d’un proche ;
  • s’ils s’ennuient souvent ou se sentent seuls, ou ont des antécédents de prise de risque ou de comportement impulsif ;
  • s’ils ont des problèmes financiers ;
  • s’ils ont des antécédents psychiatriques, notamment la dépression et l’anxiété ;
  • s’ils ont un parent qui a (ou a eu) des problèmes de jeux ou autres troubles compulsifs ;
  • s’ils ont (ou ont eu) des problèmes d'alcool ou d'autres drogues, ou de dépenses incontrôlées.

Plus ces facteurs sont nombreux, plus la personne est susceptible de développer un problème de jeu.

Si vous avez du mal à cesser de jouer à des jeux d'argent ou si vous souffrez déjà des conséquences liées à votre comportement vis-à-vis des jeux, il est peut-être temps de vous faire aider.

Fixation de limites

Vous avez la possibilité de fixer des limites de dépôt. Lisez-en plus ici à ce sujet.

Restreindre la limite de vos tables de cash game et de tournois

Limiter la hauteur des tables ou des tournois auxquels vous jouez est une façon de garder le contrôle sur l’argent que vous dépensez en ne dépassant pas une certaine hauteur d’enjeux.

  • Logiciel pour ordinateur

Connectez-vous et sélectionnez « Plus » > « Outils » > « Jeu responsable » i

  • Appli mobile

Après vous être connecté, allez dans « Compte » > « Paramètres de jeu responsable »

Soyez conscient des mythes courants sur le jeu compulsif

Nous pensons que les joueurs devraient jouer pour s'amuser. Mais parmi les joueurs qui s’engagent dans les jeux d'argent récréatifs, certains ne se sentent pas concernés par le risque de dépendance et s'accrochent parfois à des croyances erronées ou des mythes sur le jeu compulsif qui peuvent les conduire au déni et entraîner d'autres problèmes. Vous trouverez ci-après une présentation des mythes les plus répandus. Cliquez sur « Plus » pour lire la suite.

Mythe : un joueur compulsif joue tous les jours.
Réalité : un joueur compulsif peut jouer fréquemment ou non. Si le jeu d’une personne a des conséquences psychologiques, financières, émotionnelles, matrimoniales, légales ou autres pour elle et son entourage, on peut y voir les signes d'un problème de jeu.

Mythe : un joueur compulsif misera sur n'importe quoi et jouera chaque fois qu’il en a l’occasion, quel que soit le jeu.
Réalité : la plupart des joueurs compulsifs ont une forme de jeu préférée qui leur crée des problèmes et ne sont pas tentés de miser sur d'autres choses. Par exemple, un joueur peut se rendre chaque semaine à l’hippodrome et ne pas être tenté par les tickets de loterie ou les machines à sous. Certains joueurs compulsifs s’engagent également dans des formes secondaires de jeux d'argent, mais généralement moins problématiques.

Mythe : les jeux d'argent ne deviennent un problème que quand on perd jusqu'au dernier sou. Le problème du jeu compulsif est d’ordre financier uniquement.
Réalité : la dépendance aux jeux ne tient pas aux montants gagnés ou perdus. Les joueurs compulsifs peuvent gagner gros et perdre tous leurs gains le lendemain. Ils peuvent également ne perdre qu'un certain montant à chaque fois. Typiquement, les personnes ayant un problème de dépendance au jeu contractent suffisamment de dettes pour que leur vie soit directement impactée par les conséquences financières de leur comportement, mais ce n’est pas toujours le cas.

Mythe : il n’est pas possible de développer une dépendance à quelque chose comme les jeux d'argent.
Réalité : certaines activités comme les jeux d'argent peuvent être aussi addictives que la boisson ou la drogue. Les jeux d'argent peuvent entraîner une euphorie qui pousse le joueur compulsif à reproduire le comportement pour obtenir cet effet. Comme pour la drogue et l'alcool, la personne dépendante aux jeux peut développer une tolérance pour le jeu et prendre des risques toujours plus gros pour obtenir cette euphorie. Un joueur compulsif assouvira son envie de jouer en s’y adonnant plus souvent, quelles qu’en soient les conséquences négatives. Comme pour toutes les autres addictions et le comportement compulsif, les joueurs pathologiques peuvent également être dans le déni par rapport à leur comportement et ne pas voir qu’ils ont un problème.

Mythe : seules les personnes irresponsables peuvent développer une dépendance aux jeux.
Réalité : de nombreux joueurs compulsifs exercent, ou ont exercé, des postes à responsabilité au sein de la société. En outre, même les personnes ayant derrière elles un long historique de comportement responsable sont susceptibles de développer une addiction aux jeux. Les personnes souffrant d'addiction sont souvent vues comme faibles d’esprit et irresponsables. Mais n'importe qui peut devenir dépendant aux jeux, quel que soit son degré de responsabilité.

Mythe : le jeu compulsif n’est pas vraiment un problème si le joueur peut se le permettre.
Réalité : les problèmes entraînés par le jeu excessif vont au-delà du seul aspect financier. Si le jeu d'une personne affecte sa capacité à agir conformément à ses valeurs, alors il y a un problème. Par exemple, trop de temps consacré au jeu signifie moins de temps à passer avec la famille, les amis et autres. Cela peut entraîner la rupture d'une relation et la perte d'amitiés importantes.

Mythe : un joueur compulsif se reconnaît facilement.
Réalité : le jeu compulsif est appelé l'addiction cachée. Elle est très facile à cacher, car les symptômes reconnaissables sont peu nombreux, contrairement à la consommation d'alcool et de drogue. De nombreux joueurs compulsifs eux-mêmes ne reconnaissent pas qu’ils ont problème de jeu. Les joueurs compulsifs tombent souvent dans le déni de soi.

Mythe : si je continue à jouer, la roue finira par tourner et je regagnerai l’argent que j’ai perdu.
Réalité : chaque fois que vous placez un pari, le résultat est complètement indépendant du pari précédent. Cela veut dire que vos chances de gagner ne sont pas plus grandes au dixième pari qu’elles ne l’étaient au premier. Prendre plus de risques ou jouer plus longtemps n’améliorera pas vos chances de gagner.

Mythe : je sens qu’aujourd'hui est mon jour de chance. Je vais gagner, je le sais.
Réalité : espérer, souhaiter ou même avoir besoin de gagner de l'argent n’a absolument aucune influence sur le résultat d’un jeu de hasard.

Si l’un ou l’autre ces mythes sont une réalité pour vous ou pour un proche, vous devriez peut-être envisager un traitement pour une addiction au jeu. Si vous ou quelqu'un de votre entourage avez un problème de jeu et avez besoin d'aide, veuillez contacter une des organisations recommandées par nous.

i Si vous ne voyez pas le menu « Outils », veuillez consulter l’onglet « Plus ».